Si vous aimez ce blog et voulez aider l'auteur du blog ( cordialiter@gmail.com ), vous pouvez envoyer un don:

samedi 23 décembre 2017

Servidoras

Parmi les ordres religieux de qui se développent considérablement, il y a les " Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará " qui en très peu d'années ont dépassé les 1000 personnes et qui continue de toujours susciter plus d'intérêt chez les jeunes filles attirées par la vie consacrée, il faut garder à l'esprit qu'elles ont environ quatre-vingt-dix novices et postulantes, sans compter les "aspirantes". C'est une croissance exponentielle vraiment extraordinaire. Seul Dieu peut être l'auteur d'un tel triomphe d'amour !

La majeure partie de ces sœurs zélées sont de vie active, mais elles ont aussi quelques monastères de clôture dans lesquels on trouve une vie contemplative.

Le Père Carlos Miguel Buela, leur Fondateur, a réussi à transmettre à ces sœurs un esprit "apostolique" et "missionnaire" grâce à qui elles ont été facilement "contaminées". Parmi les "Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará" je note leur "soif" du salut des âmes qu'avaient Saint Ignace de Loyola et Saint Alfonse de Liguori.

A la différence des autres ordres religieux qui n'acceptent pas les jeunes filles qui ont plus de 35 ans, les "Servidoras" (diminutif espagnol des " Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará ") acceptent les candidates de tous âges, du moment qu'elles aient des signes concrets d'une vocation. Les filles qui n'ont pas réussi à trouver un bon directeur spirituel peuvent également faire une expérience vocationnelle dans leur noviciat où elles seront aidées de la maitresse des novices à faire un discernement sain.

Autrement, il est possible de trouver un bon guide spirituel parmi quelques uns des nombreux prêtres de la branche masculine de l'Institut du Verbe Incarné, qui ont reçu une bonne préparation doctrinale et spirituelle.

Celles qui désirent embrasser la vie consacrée dans cette famille religieuse, en plus des vœux de pauvreté, chasteté et obéissance, doivent également faire un quatrième vœu de servitude mariale selon l'enseignement de Saint Louis Marie Grignon de Montfort. Ce vœu consiste en un esclavage maternel d'amour avec lequel on se donne totalement à Jésus par le biais de Marie.

Il est enthousiasmant de constater le zèle apostolique de ce jeune ordre religieux, j'espère que le Seigneur veut continuer à les inonder de nombreuses vocations. Il y a beaucoup besoin d'âmes qui se dédient à l'apostolat, non seulement sur les terre des missions, mais aussi dans notre chère Italie toujours plus sécularisée et esclave du néo-paganisme matérialiste.

Celles qui veulent faire une expérience vocationnelle chez les Servidoras ou qui veulent simplement demander des informations sur la vie consacrée peuvent écrire à l'e-mail suivant : c.mariamagdalena@servidoras.org