Si vous aimez ce blog et voulez aider l'auteur du blog ( cordialiter@gmail.com ), vous pouvez envoyer un don:

dimanche 23 avril 2017

Consacrer ma vie à Dieu

Une italienne m'a écrit une très belle lettre intitulé : “Consacrer ma vie à Dieu”, je veux vous la faire lire pour votre construction sprituelle. Voici la traduction :

Cher Frère,
                   Cette semaine j'ai reçu une nouvelle merveilleuse! Dans la direction sprituelle, mon directeur a accueilli avec joie mon insistance de vouloir consacrer ma vie à Dieu. Il m'avait recommandé de prendre un peu de temps pour savoir si c'était le bon choix. Ces 3 derniers mois je n'ai pas perdu 1 jour pour aller à la messe, j'ai prié avec ferveur pour comprendre ce que veut le Seigneur pour moi de façon à ce que je puisse accomplir sa Volonté au mieux. Maintenant la conscience d'être à lui est claire. Jésus m'a séduite avec Son extraordinaire beauté, avec les mots qu'il m'offre tous les jours au travers la Sainte Messe, il m'a conquise dans la Communion, il a pris possession de mon coeuret de mon âme. Et jour après jour il me fait la court de mille façons. Petit à petit ma fragilité humaine et ma misère sans frontière entrent en jeu. Il met à l'épreuve ma fidélité mais Satan essaye de me faire douter. Ça se passe surtout pendant l'adoration Eucharistique, le moment que j'attends avec impatience, comme une fiancée qui veut courir vers son amoureux pour rester avec lui. Il cherche à me détruire avec le soupson que ce sont mes désirs, que je suis trop stupide et faible pour m'unir à Jésus en lui consacrant ma vie. Mais le bon Dieu connait notre coeur et nos fragilités et ne va pas au delà de nos forces. Avec Sa Grâce, je me relève plus forte qu'avant mais aussi plus convaincue. Je comprends donc que l'épreuve est une immense grâce que le Seigneur nous donne parce qu'en serrant Sa main et à travers Sa force, on est plus fort qu'avant. Je suis de plus en plus amoureuse de Lui jour après jour. Le matin je sens qu'il est près de moi comme seul un amoureux peut le faire. Il me remplit d'attentions toute la journée, il m'envahit de tendresse chaque fois que je pense à lui et je prononce Son doux nom. Donc tu dois te demander quelle est la bonne nouvelle : j'ai dit au directeur spirituel que je ne pourrai pas rester longtemps au monde, je demandais donc la fondation du nouvel ordre, dont nous parlions. Il a dit qu'avant l'été les travaux de construction de l'église du centre de “...” commenceront et de là se dressera le monastère. Maman Celeste lui fera comprendre comment elle veut que soit cet ordre. Je suis tellement heureuse que mon âme parfois semble vouloir prendre le vol vers la patrie céleste. Pour le moment personne ne connaît ma vocation à part le directeur et l'amie dont je te parlais, elle aussi appelée à la vie consacrée.

Ma mère a commencé à soupçonner quelque chose mais moi je n'ai pas encore dit un seul mot à ce sujet. Un de ces matins, elle me demandait ce qu'étaient ces “secrets” que j'ai avec Père A., vu que depuis trois mois nous parlons plus souvent. Elle m'a demandé si je voulais devenir Soeur, je lui ai suggéré de le demander à Dieu. Elle est en train de faire le même chemin de foi que moi, à la différence qu'elle a toujours été proche du Seigneur et grâce à ses prières Dieu a pu m'attirer à Lui. De plus elle a toujours désiré avoir un fils prêtre et je m'attendais donc à une reaction différente. Elle a dit que je ne dois pas devenir bonne soeur (quand les gens disent “devenir bonne soeur” ils le disent de façon méprisante), que je dois fonder une famille, que je ne suis pas faite pour vivre renfermée et qu'on peut aimer Dieu sans devenir soeur. J'ai attendu qu'elle s'en aille pour cacher mes larmes. Elle n'a pas eu un seul mot de ma part à ce sujet mais je crains maintenant le jour où je devrais en parler à mes parents. Mes amis riront sûrement de moi et me tourneront le dos, mes proches ne me comprendront pas et se moqueront de moi. C'est peut être ce que veut Jésus. Je suis une personne très sensible et je ne supporte pas d'éprouver de la douleur pour n'importe quelle bétise, mais avec Jésus je suis prête à affronter tous les adversaires. S'il me veut comme épouse, personne au monde ne pourra s'opposer à Sa volonté.

Pour moi et pour ce projet de vie je te demande la prière. J'en serai sûrement reconnaissante.

Salutations à Jésus et Marie

(lettre signée)