Si vous aimez ce blog et voulez aider l'auteur du blog ( cordialiter@gmail.com ), vous pouvez envoyer un don:

lundi 6 mars 2017

Apostolat dans le champ de l’instruction des jeunes


Il y a de nombreuses congrégations féminines ,,dominicaines”, qui suivent la règle de Saint Dominique. Parmi les meilleures sont ,,les Dominicaines du Saint-Esprit”, société de vie apostolique de droit pontifical avec six fondations en France. Ces sœurs s’occupent du très important apostolat dans le champ de l’instruction des jeunes. Dans les écoles de l’Etat il est possible de trouver des professeurs ennemis de la religion, qui enseignent une doctrine contraire à l’Evangile, en mettant de la confusion parmi les jeunes élèves. Par exemple, ils enseignent que l’avortement, le divorce, les unions homosexuelles, l’utilisation des anticonceptionnels et d’autres choses de ce genre sont des ,,droits civiques”. C’est nécessaire que les jeunes bénéficient d’une bonne instruction didactique, accompagnée d’une vraie formation religieuse qui les aide non seulement à trouver facilement un emploi, mais aussi à être de bons citoyens et chrétiens. A quoi bon être experte dans quelque matière, avoir un bon lieu de travail, si après on vit constamment dans le péché mortel?

Les Dominicaines du Saint-Esprit prennent soin de six écoles en France. Elles sont des sœurs de stricte observance qui attirent de nombreuses vocations religieuses, malgré la tres grande crise vocationnelle qui a frappé d’autres congrégations françaises. Combien édificatrice est la manière dévote dont elles portent leur habit religieux traditionnel. Ce n’est pas avec la sécularisation de la vie religieuse qu’on obtient des vocations, mais avec un retour à l’observance et à la ferveur des Fondateurs de ces ordres!

J’espère que ces bonnes sœurs pourront ouvrir des écoles encore dans d’autres pays européens comme l’Italie et l’Espagne, car le besoin d’un enseignement authentiquement catholique est très fort. Malheureusement, certaines écoles italiennes d’inspiration catholique ressemblent plutôt aux écoles de l’Etat, il suffit de penser qu’elles fêtent même leur stupide fête d’Halloween.